Travailler en Angleterre : nos conseils pour bien débuter

TransferWise
15.06.20
À lire en 8 min

En 2018, le Royaume-Uni était le 3e pays comptant le plus d’expatriés français, derrière la Suisse et les États-Unis. Proximité géographique, marché du travail dynamique, salaires très compétitifs : la Grande-Bretagne et surtout l’Angleterre attirent beaucoup les jeunes diplômés.

Si partir travailler de l’autre côté de la Manche vous intéresse, lisez ce qui suit. Vous en saurez plus sur les types de visas auxquels vous pouvez prétendre, mais les bassins d’emploi et le salaire moyen offert aux salariés.

Pour faciliter votre installation, partez avec un moyen de paiement qui vous permet de retirer et de régler vos achats sans frais.

Avec votre carte française, ce ne sera pas possible. Non seulement vous devrez payer à chaque transaction, mais le taux de change utilisé par votre banque sera majoré.

Pour garder votre budget sous contrôle, ouvrez un compte multi-devises chez un prestataire de paiement qui utilise le taux interbancaire. Avec TransferWise, vous aurez la possibilité de recevoir des paiements en livres sterling sans frais additionnels, mais aussi de profiter de virements à des prix transparents et très compétitifs entre votre compte français et votre compte anglais.

Ouvrez un compte en livres sterling avec TransferWise

Comment travailler en Angleterre : les types de visas délivrés aux étrangers

L’Angleterre délivre 20 visas travail différents. Ceux-ci sont classés en 3 grandes catégories. Voici la liste des permis de travails et des types d’emploi auxquels ils sont rattachés.

Visa à long terme

  • General Work (visa de général de travail) : pour postuler à un emploi qualifié.
  • Intra Company Transfer (visa de transfert) : si l’on vous propose de travailler dans une succursale anglaise de votre entreprise.
  • Minister of Religion (visa pour les travailleurs de la foi) : pour exercer un emploi en rapport avec le service religieux
  • Sportsperson (visa pour le sport professionnel) : si vous trouvez un poste dans un club sportif (athlète ou entraîneur).

Visa court terme

  • Chartity worker (visa de travail pour les organismes caritatifs) : pour faire du bénévolat dans une entreprise de bienfaisance.
  • Creative and Sporting (visa sport, art & culture) : pour travailler dans le domaine de l’art, de la culture ou du sport.
  • Government Authorised Exchange (visa programme d’échange gouvernemental) : il vous sera alloué si vous êtes détenteurs d’une bourse d’études, si vous souhaitez faire de la recherche ou si vous voulez participer à un programme d’échange linguistique.
  • International Agreement (visa spécial accords internationaux) : concerne les emplois qui sont couverts par le droit international.
  • Seasonal Worker (visa pour les travailleurs saisonniers) : si vous voulez travailler dans une exploitation agricole (max. 6 mois)
  • Youth Mobility Scheme (visa mobilité pour la jeunesse) : possibilité de vivre et travailler au Royaume-Uni pendant 2 ans maximum. Ouvert uniquement aux 18-30 ans.

Investisseur, entrepreneur et talents

  • Innovator (visa innovation) : fonder une entreprise à la fois viable et totalement différente de ce qui se fait déjà sur le marché.
  • Start-up (visa start-up) : créer une société au Royaume-Uni avec le soutien d’un organisme-caution.
  • Global Talent (visa talent) : vous êtes un leader reconnu ou en devenir et vous êtes financé par l’organisme « UK Research and Innovation »
  • Investor (visa investisseur) : vous voulez investir au moins 2 000 000 £ au Royaume-Uni.

Trouver un job en Angleterre

Les sites internet incontournables

Voici quelques sites et portails qui vous permettront de trouver un travail en Angleterre :

  • Indeed.co.uk
  • Jobsite.co.uk
  • Monster.co.uk
  • Jobs24.co.uk

Trouver du travail en Angleterre grâce aux agences

Parmi les agences qui vous aideront dans votre recherche, il y a :

  • Adecco.co.uk
  • Hays.co.uk
  • Agencycentralco.uk

Vous pouvez aussi vous rendre sur gov.uk et créer un profil afin d’être averti des dernières offres du marché. Il s’agit d’un site institutionnel, qui ressemble au Pôle Emploi français.

Où travailler en Angleterre : les villes et les régions les plus attractives

De toutes les régions du pays, c’est Londres qui attire le plus les expatriés. Selon les chiffres du ministère des Affaires étrangères, plus de 60 % des 147 500 personnes inscrites¹ au registre consulaire anglais résident dans le Grand Londres (chiffres de 2017).

C’est d’ailleurs dans la capitale que les salaires sont les plus hauts : 727 £ par semaine. En haut du classement, on retrouve aussi Reading, Oxford, Milton Keynes, ou Cambridge.

Illustration du contraste qu’il règne dans le pays : la zone où les salaires sont les plus bas n’est autre que Southend, qui se trouve en banlieue de Londres (413 £ par semaine). Les autres villes où l’on gagne le moins sont Huddersfield, Wigan, Stoke-on-Trent, Doncaster ou Norwich².

D’une manière générale, les bassins d’emploi les plus fertiles sont Londres, le Sud-Est et le Nord-Ouest. Ces 3 zones totalisent à elles seules près de 40 % des offres du pays.

Si l’on en croit certaines études, Londres est loin de faire les jeunes entrepreneurs, et ce malgré la promesse d’un salaire important. Auprès des jeunes, c’est Manchester, Sheffield et Bristol qui arrivent en tête.

Pourquoi est-ce intéressant de partir travailler en Angleterre ?

Les emplois auxquels vous pouvez prétendre

En Angleterre, les besoins en sont essentiellement tournés vers les technologies de l’information. Selon une enquête du site Glassdoor, les profils les plus recherchés sont³ :

  1. Manager de projet (salaire moyen : 41 808 £ par an)
  2. Business Analyst (analyste commercial) (39 127 £)
  3. Data Scientist (expert en mégadonnées) (46 665 £)
  4. Ingénieur informatique (41 100 £)
  5. Ingénieur en mécanique (33 765 £)

Travailler en Angleterre : les avantages et les inconvénients

Les avantages de travailler en Angleterre

  • Salaires : en matière de revenus nets, l’Angleterre se classe au 3e rang du classement de l’OCDE⁴, derrière le Luxembourg et la Suisse. Malgré tout, cette tendance doit être mise en rapport avec le coût de la vie, qui est très élevé.
  • Marché du travail ouvert et très dynamique : peu importe que vous travailliez dans la finance, dans un domaine technique, ou que vous cherchiez à monter une entreprise, l’Angleterre est un véritable havre. L’impôt sur les sociétés (18 %) est l’un des plus bas d’Europe occidentale. Le marché du travail est à la fois flexible et dynamique. Vous n’aurez aucun mal à trouver un équilibre entre votre vie professionnelle et personnelle.
  • Force de la livre sterling : en plus d’offrir un salaire plus élevé qu’en France, l’Angleterre a l’avantage de la livre sterling, qui est plus forte que l’euro et le dollar. Si vous cherchez à rapatrier de l’argent vers la France, vous serez donc gagnant.

Les inconvénients de travailler en Angleterre

  • Structure de la journée différente de la France : en Angleterre, il n’y a pas de véritable créneau horaire pour manger. Bien souvent, vous allez vous retrouver à avaler un sandwich tout en continuant votre travail. Rassurez-vous toutefois, ce n’est pas partout le cas.
  • Système de santé public : les Anglais adorent leur NHS, mais il fait pâle figure pour un Français. En tant que ressortissant de l’UE, vous aurez accès à de nombreux soins gratuits. Mais dans la pratique, c’est tout autre. Vous devrez sans doute attendre plusieurs mois avant d’avoir un rendez-vous avec un praticien à l’hôpital. La Grande-Bretagne n’a que 2,8 médecins pour 1 000 habitants, soit le plus faible nombre de tous les pays. La médecine privée, quant à elle, est excessivement chère.
  • Loyers : pour louer un studio, prévoyez au moins 30 % de votre salaire. Dans certaines études, il en ressort que la location individuelle est hors d’atteinte pour deux tiers des jeunes actifs. Par conséquent, si vous habitez dans une grande ville, vous devrez habiter en collocation.
  • Coût des transports en commun : ils sont chers et de mauvaise qualité : 10 % des trains sont annulés chaque année, tandis qu’un Anglais moyen dépense environ 17 % de son salaire en ticket de train. Le trajet en métro vous reviendra à 2,4 £ si vous avez une Oyster Card. Prévoyez donc un budget conséquent pour vous déplacer.

Quels sont les salaires en Angleterre ?

La rémunération médiane, dans l’ensemble du pays, est de 585 £⁵ par semaine, soit environ 650 €.

Voici le salaire moyen annuel de quelques professions en 2019 ⁶ :

  • Directeur marketing : 75 126 £
  • Manager de projet IT : 48 262 £
  • Ingénieur en mécanique : 41 042 £
  • Travailleur social : 34 213 £

Comment partir travailler en Angleterre : nos conseils pour trouver votre 1er job

Pour maximiser vos chances de trouver un emploi rapidement, suivez ces quelques conseils :

  • Mettez votre CV à jour : si vous faites une recherche dans plusieurs branches, rédigez plusieurs CV. Mettez-y dans chacun les expériences correspondantes au job que vous cherchez. Le CV anglo-saxon ne se construit pas de la même manière que le CV français. Vous devrez détailler chaque expérience professionnelle (responsabilités, compétences acquises…). Le document pourra donc faire plusieurs pages, alors qu’en France on vous impose une seule page maximum.
  • Faites-vous un réseau professionnel via Linkedin ou tout simplement en allant faire le tour des forums.
  • Mettez en valeur vos expériences à l’étranger.
  • Travaillez votre anglais écrit et oral.

Est-on obligé d’avoir un compte dans une banque locale pour trouver du travail en Angleterre ?

Souscrire à un compte bancaire local vous aidera grandement dans votre vie quotidienne, mais ce n’est pas une obligation stricto sensu. Vous pouvez très bien utiliser votre carte française.

Toutefois, vous risquez d’avoir des problèmes pour obtenir votre salaire. Votre employeur refusera de faire un virement sur votre compte français à cause des frais de virement.

Si vous devez transférer de l’argent depuis ou vers la France, le compte multi-devises de TransferWise est une solution intéressante.

Premièrement, vous aurez la possibilité de recevoir votre salaire sans frais. De plus, vous pouvez obtenir une carte de débit pour 6 €, laquelle vous permettra de dépenser votre solde en livres sterling sans payer de commission.

Le compte multi-devises TransferWise est très intéressant si vous devez dépenser les euros que vous avez en France. À chaque retrait, paiement ou virement, la somme à débiter sera calculée avec le taux réel du marché. Vous paierez uniquement une commission de l’ordre de 0,46 EUR + 0.41%.

Les démarches à entreprendre une fois que vous avez trouvé un job en Angleterre

Vous avez signé votre premier contrat ? Voici une liste de choses dont vous devez vous occuper au plus vite :

  • Trouver un logement : rendez-vous en agence ou bien via des sites comme Gumtree pour trouver une location. Si vous êtes en début de carrière professionnelle, il y a de fortes chances pour que vous deviez habiter en collocation.
  • Souscrire à une offre téléphonique : les 3 opérateurs principaux sont Orange, O2 et T-Mobile.
  • Obtenir une couverture maladie : avec votre emploi, vous devrez avoir une assurance. Regardez ce qu’elle couvre. Si ce n’est pas suffisant, prenez une complémentaire.
  • Achetez une carte de transport : si vous habitez dans une grande ville, vous devrez prendre le train, le métro ou le bus. Et même parfois une combinaison des trois. Prenez le temps d’étudier les offres pour obtenir les meilleurs tarifs.
  • Où payer ses impôts : l’impôt sur le revenu est normalement prélevé à la source. Mais, si vous fondez une société, vous devrez vous acquitter d’une « Corporation Tax » voire de la TVA. Pour trouver toutes les informations quant aux impôts, rendez-vous sur le site www.gov.co.uk.

Sources :

  1. Site Internet diplomatie gouvernement
  2. Site Internet de la BBC (en anglais)
  3. Site Internet CNBC
  4. Site Internet de l'OCDE
  5. Site gouvernemental du Royaume-Uni
  6. Site Internet Inews
    Vérifiées pour la dernière fois le 22 mai 2020.

Cette publication est seulement fournie à titre d'information et n'est pas destinée à couvrir l’intégralité des sujets traités. Il ne s'agit pas de conseils. Nous vous invitons à obtenir l'avis préalable d'un professionnel ou d'un spécialiste avant de prendre toute décision sur la base du contenu de cette publication. Les informations contenues dans cette publication ne constituent pas un conseil juridique, fiscal ou professionnel de la part de TransferWise Limited ou de ses sociétés affiliées. Des résultats observés par le passé ne garantissent pas de résultats semblables par la suite. Nous ne donnons aucune déclaration, garantie, directe ou implicite, que le contenu de la publication est exact, complet ou à jour.

TransferWise est la nouvelle méthode intelligente d'envoyer de l'argent à l'étranger.

En savoir plus

Astuces, nouveautés et mises à jour pour votre pays