Travailler en Australie : nos conseils pour bien démarrer

TransferWise
15.06.20
À lire en 8 min

L’Australie fait partie des destinations qui attirent les expatriés. Soleil, plages, niveau de vie élevé : les atouts du pays ne manquent pas.

Mais est-ce vraiment facile de s’y installer ? Quels sont les types de visas que l’on peut obtenir  ? Quels sont les secteurs qui recrutent le plus ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Partir en Australie travailler ressemble pour beaucoup à un saut vers l’inconnu. Il y a cependant une chose que vous pouvez faire pour faciliter votre installation : souscrire à un compte multi-devises chez un opérateur comme TransferWise.

Si vous utilisez votre carte française pour retirer et régler dans les magasins, votre banque appliquera un pourcentage (voire une commission fixe) sur chaque transaction. Mais ce n’est pas tout : le taux de change utilisé sera majoré. Vous paierez donc encore plus cher… sans le savoir.

Grâce au compte en dollars australiens de TransferWise, vous ferez des économies sur le taux de change et sur les commissions d’opérations entre les deux pays. Au regard du coût de la vie en Australie, ces économies auront un impact non négligeable sur votre budget.

Ouvrez un compte en dollars australiens avec TransferWise

Comment travailler en Australie : les types de visas proposés

L’Australie délivre plusieurs types de permis de travail :

  • Visa travail de vacances (Working Holiday Visa) : ouvert aux Français de 18 à 30 ans qui souhaitent travailler pour les vacances dans le pays.
  • Visa de travail de courte durée (Short Stay Work Visa) : pour les emplois saisonniers ou de vacances. Permet aussi aux employés qualifiés de travailler sur de courtes périodes.
  • Visa de travail temporaire (Temporary Work Visa) : permis de travail qui vous donne le droit d’exercer un emploi pendant une durée déterminée. Vous pourrez ensuite demander un visa permanent dans la branche qui vous intéresse.
  • Visa de travail permanent (Permanent Work Visa) : les personnes détenant ce visa sont de facto résidents permanents.
  • Visa régional (Regional Visas) : permet de travailler dans les zones à faible concentration de population. Pour l’obtenir, vous devez être choisi par l’état ou bien bénéficier d’un sponsor.
  • Visa innovation (Visas for Innovation) : permis de travail pour les entrepreneurs ou les salariés travaillant dans les technologies de pointe.

Comment faire pour trouver un emploi en Australie ?

Les sites pour trouver un job

Voici les principaux sites qui vous aideront dans votre recherche :

  • Jobactive : portail d’aide à l’embauche. Contient de nombreuses offres d’emploi.
  • Job Seeker/Jobsearch : permet d’avoir accès à des offres d’emploi disponible autour de votre position géographique.
  • Seek : le site numéro 1 en Australie pour trouver du travail.
  • FACCI (Chambre de commerce franco-australienne) : trouvez des offres d’emploi et profitez d’opportunités pour étendre votre réseau professionnel.

Agences pour l’emploi

Si vous cherchez un travail temporaire, commencez par vous inscrire dans une agence d’intérim. En Australie, vous trouverez par exemple Adecco, Hays, Indeed, ou Mannpower.

Vous avez un profil diplômé ? Vous recherchez un emploi qualifié ? Alors, rapprochez-vous des cabinets de recrutement. Laissez votre candidature dans plusieurs officines afin de maximiser vos chances de trouver quelque chose.

Où travailler en Australie : les villes incontournables

Sydney est la destination numéro 1 pour trouver un travail. Selon les statistiques du gouvernement australien, l’état de Nouvelle Galle du Sud est celui où le nombre d’offres d’emploi publiées est le plus fort.

Ensuite, on retrouve l’état de Victoria (Melbourne) et le Queensland (Brisbane). D’une manière générale, si vous cherchez un job qualifié, concentrez votre recherche dans ces villes.

Vous êtes étudiant et vous voulez faire du « fruitpicking » (travailler dans les vergers) ? Alors, allez voir dans les régions reculées des états où le climat est tempéré (Victoria ou Nouvelle Galles du sud).

Partir travailler en Australie : le pour et le contre

À quel type d’emploi puis-je prétendre ?

En Australie, les secteurs ayant les plus forts besoins en 2020 sont :

  • Santé et aide sociale
  • Bâtiment
  • Éducation
  • Services techniques et scientifiques

Parmi les types d’emploi les plus demandés sur le marché du travail, il y a :

  • Développeur informatique
  • Analyste IT
  • Maître d’œuvre
  • Infirmière, sage-femme
  • Chauffeur routier

Certains emplois, notamment dans le domaine de la santé, demandent des certifications spéciales. Sachez que la majorité des diplômes obtenus en France ne sont pas reconnus en Australie, à l’exception de ceux qui ont une vocation internationale (MBA notamment)¹.

Avantages et inconvénients de travailler en Australie

Si les plages et le soleil en font rêver certains, l’Australie est un pays qui demande une certaine capacité d’adaptation.

Points forts

  • Qualité de vie : selon l’OCDE, l’Australie était classée en 2016 comme le 2e pays où l’on vit le mieux, derrière la Norvège et devant l’Islande². Les chiffres prennent en compte notamment, l’emploi, l’éducation, le logement ou le salaire.
  • Climat : l’Australie est un pays qui possède plusieurs types de climats : tempéré au sud-est, désertique au centre ou tropical au nord. Quelles que soient vos préférences, vous trouverez forcément un endroit agréable où vivre.
  • Couverture santé de bonne qualité… si vous vivez dans le pays depuis au moins 2 ans. Avec le système Medicare, certains soins effectués à l’hôpital vous seront remboursés à 100 %.
  • Multiculturalisme : à l’instar des États-Unis, l’Australie est un pays d’immigration. Si vous êtes ouvert d’esprit et prêt à aider les gens, vous n’aurez aucun problème à vous intégrer.

Points faibles

  • Le coût de la vie est très élevé : Forbes classe l’Australie au 16e rang³ des pays où la vie est la plus chère en 2020. Le pays est classé devant les États-Unis, le Royaume-Uni ou même la Finlande et la Suède. En Australie, les prix à la consommation sont bien plus élevés qu’en France.
  • Le marché du travail est assez fermé pour les étrangers : les jobs non qualifiés déclarés nécessitent en général un visa de courte durée. Pour les emplois diplômés, vous devrez avoir un visa résident.
  • Les transports en commun sont de très mauvaise qualité : sans voiture, il est presque impossible de survivre.
  • Aucune couverture sociale universelle pour les immigrés : si vous n’êtes pas Australien ou résident permanent, vous allez payer tous les actes médicaux au prix fort.

La grille des salaires en Australie

Selon le bureau des statistiques australien, le salaire hebdomadaire moyen en Australie est de 1 658 $ brut, soit environ 6 632 $ par mois.

Il existe des disparités selon les états. Dans le territoire de la capitale, le salaire hebdomadaire est au-dessus des 1 800 $ par semaine. L’Australie-Occidentale (région de Perth) est juste sous la barre des 1 800 $ par semaine. La zone où les salaires sont les plus bas est la Tasmanie, avec à peine plus de 1 400 $ hebdomadaires⁴.

Le Fair Work Act de 2009 fixe le salaire minimum national à 19,49 $ par heure, soit 740,80 $ par semaine. Ce taux est revu tous les ans⁵.

Maximiser vos chances de trouver un emploi en Australie : nos conseils pratiques

Voici quelques recommandations qui vous aideront à trouver un travail rapidement :

  • Mettez votre CV à jour et aux normes anglo-saxonnes : détaillez au maximum vos expériences, ainsi que ce que vous avez appris. À la différence du CV français, vous n’êtes pas obligé de le faire tenir sur une seule page.
  • Faites-vous un réseau : essayez de rencontrer un maximum de professionnels dans votre branche via des forums ou des congrès. Ne négligez pas non plus les réseaux sociaux comme Linkedin. Pour réseauter de manière efficace, tissez des liens « humains » avec vos interlocuteurs. Évitez au maximum de « pitcher » ce que vous faites.
  • Faites valoir vos expériences à l’étranger : vous avez fait du volontariat dans une région reculée ? Travaillé avec une équipe multilingue ? Mettez-le en valeur dans votre CV. Ce sont autant d’expériences qui prouvent que vous êtes capables de vous adapter.
  • Travaillez votre anglais : si vous voulez travailler (et donc obtenir des responsabilités), votre anglais parlé et écrit doit être irréprochable.

Est-il obligatoire d’avoir un compte local pour travailler en Australie ?

Techniquement, non. Votre employeur n’aura besoin que de votre numéro de compte (voire numéro BSB) pour vous payer.

Vous pouvez certes les obtenir en devenant client d’une banque locale, mais il existe une autre solution : le compte multi-devises de TransferWise. Il permet de recevoir des paiements en Australie sans frais, ainsi qu’effectuer des virements à (ou depuis) l’étranger à des prix concurrentiels par rapport aux banques.,

TransferWise utilise le taux réel du marché sur les opérations en devises, à la différence des banques qui passent par un cours majoré.

Autre avantage : vous pourrez souscrire à une carte de retrait. Celle-ci vous permet de payer sans surtaxe avec votre solde en dollars australiens. Il est aussi possible de retirer gratuitement jusqu’à 200 £.

J’ai trouvé un emploi en Australie : quelles sont les démarches à effectuer ?

Trouver un logement

En Australie, les logements sont assez chers. Comptez au minimum 200 à 300 $ par semaine pour une location d’entrée de gamme.

N’hésitez pas à contacter une agence immobilière pour trouver un appartement. Contrairement à la France, les frais d’agence en Australie sont couverts par le propriétaire du logement. Cela ne vous reviendra pas plus cher de passer par un professionnel.

N’hésitez pas non plus à vous rapprocher des cercles d’expatriés. Peut-être trouverez-vous quelqu’un qui doit se séparer de son appartement.

Souscrire à un abonnement téléphonique

Si vous n’êtes pas résident permanent, vous aurez du mal à souscrire à un forfait avec engagement. Vous devrez donc opter pour une formule prépayée.

L’opérateur historique australien se nomme Telstra. Il offre une excellente couverture. Comme alternative, vous trouverez aussi Vodafone ou Optus.

Prendre une assurance maladie

Vous arrivez en Australie avec un visa permanent ? Vous aurez le droit à la couverture universelle Medicare. Autrement, vous devrez souscrire à une assurance privée. Les prix dépendent de l’état dans lequel vous vivez et du niveau de couverture que vous choisissez.

Pour vous faire une idée des prix moyens et des offres, passez par un courtier comme iselect.com.au qui vous fera un devis rapidement

Étudier le réseau de transport

Comme les États-Unis, l’Australie a une politique de mobilité basée sur la voiture individuelle. Les transports en commun, s’ils sont bien présents, se limitent à quelques grandes lignes. Il n’y a pas de réseau très étendu comme en Europe.

Pour éviter de dépendre des transports en commun, louez une voiture ou bien habitez sur la ligne de métro/bus/tramway qui se rend à votre travail.

Où dois-je payer mes impôts ?

Si vous vous expatriez, la question de la résidence fiscale va se poser : où payer ses impôts ? En France ou en Australie ?

La réponse dépend de votre statut, mais aussi de la durée de votre séjour. L’Australie considère par exemple que vous devez payer vos impôts dans le pays si vous avez passé plus de 183 jours sur le territoire. Vous pouvez donc être résident fiscal australien sans avoir la nationalité.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’Office australien des impôts (http://www.ato.gov.au)


Sources :

  1. Site en anglais upskilled
  2. Site de l'OCDE
  3. Site Forbes
  4. Site du gouvernement australien
  5. Site gouvernemental Fair work
    Vérifiées pour la dernière fois le 20 mai 2020.

Cette publication est seulement fournie à titre d'information et n'est pas destinée à couvrir l’intégralité des sujets traités. Il ne s'agit pas de conseils. Nous vous invitons à obtenir l'avis préalable d'un professionnel ou d'un spécialiste avant de prendre toute décision sur la base du contenu de cette publication. Les informations contenues dans cette publication ne constituent pas un conseil juridique, fiscal ou professionnel de la part de TransferWise Limited ou de ses sociétés affiliées. Des résultats observés par le passé ne garantissent pas de résultats semblables par la suite. Nous ne donnons aucune déclaration, garantie, directe ou implicite, que le contenu de la publication est exact, complet ou à jour.

TransferWise est la nouvelle méthode intelligente d'envoyer de l'argent à l'étranger.

En savoir plus

Astuces, nouveautés et mises à jour pour votre pays