Les 20 villes les plus chères au monde en terme de location et d'achat de propriétés

20.04.17
À lire en 3 min

Voilà ce que cela vous coûtera de louer un appartement dans les villes les plus chères du monde. Mais ce n'est rien lorsque l'on pense à acheter.

Vous rêvez de vivre à Monaco ? Espérons que vos poches sont très larges. Peu importe si vous envisagez d'acheter ou de louer, vous paierez les prix les plus hauts en matière de propriétés au monde. Si l'on s'en tient aux chiffres publiés dans le guide mondial des propriétés, vous pourrez trouver le prix moyen d'une location d'un appartement de 120 m2 dans un secteur privilégié de ce paradis pour 10 099 $ par mois.

La suivante sur la liste est Londres avec ses 6 856 $ par mois, talonnée de près par New York avec ses 6 553 $. C'est scandaleux.

Mais si vous pensez que louer est une arnaque et que l'accession à la propriété vous fait de l’œil, nous vous conseillons d'analyser avec attention ces informations afin de savoir combien d'années de location correspondront à l'achat d'un même appartement en ces différents lieux : à Monaco, il vous faudra 53 ans pour que cet achat vous fasse faire des bénéfices contre 48 ans pour Londres. Aie. Alors qu'à New York, ce sera seulement 23 ans, 26 pour Moscou et 18 pour Tokyo, faisant de ces villes connues pour leurs prix élevés une affaire.

En attendant, si vous pensez déménager à Hong Kong, mes amis locaux m'ont dit d'oublier toutes bonnes affaires dans les quartiers de la "baie de ritzy Repulse " ou sur "The Peak" où les prix sont démentiels. Si le prix moyen de 6 198 $ est votre limite, vous trouverez plus facilement votre bonheur à "Happy Valley", "Ap Lei Chau" ou abandonnerez Hong Kong pour des îles périphériques plus calmes. Et n'oubliez pas que les mètres carrés peuvent inclure tous les coins et recoins : le hall d'ascenseur, les avancées des fenêtres et même la boîte aux lettres !

Mais il y a également d'autres facteurs à prendre en compte. Nous sommes d'accord, 53 ans de loyers à 10 099 $ par mois à Monaco semblent simplement absurdes, peu importe à quel point la vue sur la mer est spectaculaire ou au combien le poisson est frais. Mais n'oubliez pas que cela est sans compter les avantages majeurs qu'accompagnent l'achat d'une telle propriété. Non, nous ne parlons pas de voyages en yacht et de billets pour le Grand Prix de formule 1, mais bien des impôts. Établissez-vous à Monaco (en tant que locataire ou propriétaire) et vous pouvez presque oublier la taxe sur le revenu ainsi que dire au revoir aux impôts sur la santé et sur le capital (à moins que vous ne soyez américains, dans quel cas vous serez taxé sur tout, partout pour toujours.) OK, vous aurez à avancer une somme conséquente et prouver que vous êtes honnête, mais si vous y parvenez, vous êtes en or.

À l’inverse, à Amsterdam, votre loyer et le ratio prix/loyer peuvent être relativement abordables, mais vous devrez vous préparer à payer une somme importante au fisc. Les Pays-Bas ont l'honneur d'avoir un des impôts sur le revenu les plus élevés au monde.

Certes, le prix des propriétés est extrêmement mouvant et il suffit d'une attaque de punaises de lit ou une chute du SARS pour que les prix à New York ou à Hong Kong dégringolent. C'est du déjà vu.

Découvrez les chiffres pour votre ville et réfléchissez aux meilleures opportunités d'achat ou de location.

Par Lauren Cooper

Lauren Cooper est une révolutionaire TransferWise, journaliste globe-trotteuse et expat endurcie. Experte de la vie dans les villes les plus chères au monde, elle a grandi à New York avant de se roder dans des villes telles que Hong Kong ou Londres.

TransferWise est la nouvelle méthode intelligente d'envoyer de l'argent à l'étranger.

En savoir plus