Des millions d'expats anglais roulés par les banques.

TransferWise
10.07.18
À lire en 8 min

Des millions d'expats anglais roulés par les banques. Voici ce qu’elles ne veulent pas que vous sachiez.

Selon PEW Global, en 2015, 582 milliards de dollars, ont été envoyés par des migrants vers leur pays d'origine. De cette somme, près de 25 milliards de dollars ont été envoyés seulement depuis le Royaume-Uni. La majorité des émetteurs ont recours à leur banque pour transférer de l'argent à l'étranger. Ignorant les autres possibilités, ils perdent des millions chaque année.

Ce n'est pas seulement les immigrants envoyant des transferts qui se font arnaquer. Les expatriés, les nomades numériques, les étudiants internationaux, les freelancers, les parents envoyant de l'argent à leurs enfants à l'étranger et ceux en vacance - ils se sont tous fait avoir par une banque ou une entreprise de transferts d'argent et ne s'en sont pas rendus compte.

Des milliers de clients ne se méfiant pas, tombent dans le piège chaque jour. Les entreprises financières savent que les immigrants ont des options limitées lorsqu'ils sont à l'étranger et profitent pleinement de cette situation. Tout ceux qui ont vécu à l'étranger à un moment de leur vie sont tombé dans le piège des transferts d'argent sans même s'en rendre compte.

Les banques et les services de change promettent des "transferts gratuits", ou des offres annonçant "0 % de commissions" alors que pendant ce temps là, ils cachent leur profit astronomique dans des taux de change injustes proposés à leurs clients. Les bureaux de change dans les aéroports et partout ailleurs, les services de transfert d'argent physique et en ligne ainsi que les banques traditionnelles, tous prennent part à ce petit jeu. Ils obtiennent le taux de change que vous pouvez trouver sur Google, mais ils vous proposent un mauvais taux à la place. Puis, ils empochent la différence. Au lieu d'aider les plus vulnérables, ils exploitent les faiblesses des consommateurs.

La plupart pensent qu'en évitant les bureaux de change autour des aéroports ils éviteront de se faire arnaquer, mais la plupart les services de change travaillent à déguiser comment ils s'y prennent pour gagner de l'argent. Ils profitent de l'ignorance des clients.

Comment est-ce possible ?

Ces entreprises vraiment pas transparentes ont de nombreuses astuces pour se faire de l'argent au dépend des immigrés. Des frais cachés qui ne sont mentionnés qu'en tout petit, des promesses de transferts gratuits ou sans commission alors qu'ils majorent le taux de change en leur faveur, et un tas d'autres offres trompeuses pour rendre les clients encore un peu plus confus.
Les gens sont en général fidèles aux marques reconnues et les entreprises le savent bien. C'est exactement comment les entreprises comme Western Union et PayPal continuent à se démarquer, avec leur long historique en matière de prix injustes. Ils ont compris que les consommateurs n'iront pas voir ailleurs. Et un marché constitué de monopole est un marché facilement manipulable.
Les clients peuvent toujours recevoir leur argent à la fin, mais une large partie sera manquante. En d'autres termes, c'est tout simplement du vol. Les victimes ne réalisent que rarement de leur statut.

Combien de gens se sont fait arnaquer sur le marché du transfert d'argent ?

Sur ces 25 milliards de dollars envoyés en 2015 depuis le Royaume-Uni vers leur pays d'origine, la plupart des transferts ont été envoyés via des banques et des entreprises renommées dans le secteur vers des pays en développement. Là-bas, l'argent gagné à l'étranger améliore la vie des familles restées au pays et stimule l'économie locale. Avec de plus en plus de gens partant à l'étranger pour un meilleur salaire chaque année, ce chiffre va certainement croître.

Une personne sur dix dans le monde enverra de l'argent à l'étranger au cours de sa vie. Ce qui signifie avec ces grandes entreprises qui prélèvent jusqu'à 20 % de frais presque tous cachés, que l'argent de plupart de ces personnes ayant gagné durement leur vie va directement dans la poche de ces PDG et non pas aux familles de ces pays en développement qui en ont cruellement besoin.
Comme l'Industrie des transferts d'argent prend en compte seulement l'argent envoyé par les immigrés dans leur pays d'origine, ces chiffres n'incluent ni les vacanciers, ni les entreprises, ni les nomades numériques. Ce qui signifie que la plupart connaisse des pertes sur des taux de change injustes et par des frais cachés qui sont appliqués à chaque fois qu'ils envoient de l'argent à l'étranger.

Quel est le taux que les clients obtiennent réellement ? Et pourquoi cela a de l'importance ?

Tous les services de change commencent avec un concept appelé le taux moyen du marché ou le taux de change interbancaire. C'est essentiellement le taux de change en "temps réel" trouvé sur Google qui indique la valeur de chaque devise. C'est le taux le plus juste. Et le taux que chacun - pas seulement les entreprises multi-millionnaires - mérite de recevoir. Cependant, la justice n'est pas un marqueur historique dans ce domaine.

Les banques et les services de change déjà établis profitent du taux moyen du marché, puis, ils décident de la différence qu'ils pourront empocher. Une fois qu'ils sont arrivés à un chiffre, ils proposent des taux de change injustes et font leur profit dessus. C'est comme cela qu'ils offrent des prix "bas" ou "pas de commissions". Ils ont déjà fait leur profit en le cachant dans le taux, sans que personne ne s'en rende compte.

Comment répartissent-ils les gains et comment les banques et les entreprises de change en font leur gagne-pain ?

La répartition des gains est une méthode très commune pour les banques et les entreprises de change afin de faire du profit au dépend de leur clientèle. En ce qui concerne les virements internationaux, les banques et les entreprises de change profitent de la différence entre le taux moyen du marché et le taux qu'ils offrent à leurs clients. Le montant du profit que les entreprises se font sur cette majoration est souvent entre 10 et 20 %. Ce qui signifie que les transferts d'argent internationaux sont très chers du fait de cette impressionnante différence entre les taux.

Dans un monde où les consommateurs peuvent vérifier les taux de change en un clique, personne ne penserait que les banques et les agents de change pourraient continuer à creuser cet écart. Cependant, ils misent sur le fait que beaucoup d'entre eux restent perplexes par rapport au jargon financier et ils en profitent pour les distraire et les égarer. Entre la simplification extrême et les déclarations injustifiées, les clients tomberont facilement dans le piège. En fin de compte, ils font exactement ce que les banques et les entreprises de transfert de fonds espéraient.
Pour en rajouter une couche, les distributeurs automatiques à l'étranger offrent très souvent un système appelé Dynamic Currency Conversion (DCC). Ce service est présenté comme permettant aux consommateurs de se voir prélever dans leur propre devise. Mais derrière cette offre très généreuse se cache belle et bien une arnaque. Lorsque les distributeurs étrangers sont autorisés à faire une conversion au nom du consommateur, cela autorise à la banque de générer son propre mauvais taux de change. Ce qui signifie que le distributeur prend une petite part de plus sur les autres frais déjà prélevés. Lorsque le client refuse le DCC, la machine demande "Êtes-vous sur de vouloir procéder sans conversion ?" Encore une fois, jouant sur la peur du client de prendre la mauvaise décision et espérant les piéger avec ce mauvais taux de change.

Combien les grandes banques et les entreprises de transfert prélèvent-ils en réalité ?

Les entreprises dépendent de deux manières pour gagner de l'argent grâce à leurs clients :

  1. La répartition des gains (offrant aux consommateurs des taux de change peu avantageux et empochant la différence)

  2. Les frais non transparents (taux fixes ou frais fixes)

1. Offrir de mauvais taux de change (répartition des gains)

La répartition des gains est une pratique peu dénoncée au Royaume-Uni. Et les clients ne sont pas au courant de ce qu'ils paient en réalité. Bien que vous espériez que les banques soient relativement honnêtes en comparaison des agents de change, vous découvrirez que ce n'est pas souvent le cas. Pour le voir plus clairement, nous pouvons comparer des chiffres réels.

Le taux de change réel sur Google :

1 GBP = 1,29840 USD

La banque ou l'entreprise d'échange de devisesTaux de change de GBP vers USD*
Barclays1 GBP = 1,2322 USD
HSBC1 GBP = 1,23644 USD
NatWest1 GBP = 1,24580 USD
PayPal1 GBP = 1,2602 USD
La Poste (service d'échange de devises)1 GBP = 1,2676 USD
Santander1 GBP = 1,2430 USD
Travelex (service d'échange de devises)1 GBP = 1,2614 USD
Google (le taux réel)1 GBP = 1,29840 USD

Tous les taux sont pris sur les sites Internet des fournisseur vers 08:30 UTC, le 19 mai 2017

Lorsque vous convertissez cette répartition des gains pris sur les taux de change en pourcentage, il est clair que les entreprises prennent une large part du gâteau sans que personne ne s'en aperçoive.

2. Des frais pas si transparents

La répartition des gains est une seconde méthode très commune pour les banques et les entreprises de change pour faire du profit au dépend de leur clientèle. Comme la plupart des services, les frais varient en fonction du montant, du pays d'origine et du pays de réception.

Les entreprises de change comme Western Union prélèvent des frais fixes pour envoyer de l'argent à l'étranger et leur site Internet n'autorise même pas les consommateurs à pouvoir consulter combien ils recevront s'ils n'ont pas créé de compte. C'est une autre façon de piéger les utilisateurs - les forcer à s'inscrire au service avant de pouvoir accéder clairement aux options proposées.

Ci-dessous vous découvrirez les frais de transfert proposés par un grand nombre de banques et d'agents de change renommés lors d'un transfert de 100 £ vers l'Inde.

Banque ou fournisseur de transferts d'argentFrais pour un transfert de 100 £ vers l'Inde
HSBC4 £ entre deux comptes HSBC
Barclays15 £ frais standards internationaux en ligne (25 £ par téléphone / en agence)
Santander15 £ en ligne, non urgent et non SEPA
NatWest0,3 % (23 £ min, 40 £ max). Ainsi que 10 £ de frais d'agence le cas échéant
Western Unionà partir de 1,90 £ par virement bancaire

Comment pouvez-vous vérifier que vous obtenez la meilleure offre ?

Si vous souhaitez envoyer de l’argent à l’étranger, il est essentiel de vérifier non seulement les frais de transfert, mais également le taux de change. Cela seul pourrait vous faire économiser des dizaines, voire même des centaines d'euros sur chaque transaction.

Vous devez prendre en compte à la fois les chiffres vous montrant comment cela fonctionne et combien votre transfert vous coûtera en réalité. En proposant des offres telles que "les frais fixes du jour" ou "les transferts sans frais", les entreprises peuvent vous arnaquer en vous faisant croire que vous profitez d'une belle affaire, alors qu'en réalité, à la fin de la journée, c'est à eux que cette situation profitera - pas à vous.

Le seul moyen infaillible de savoir si vous vous êtes fait arnaquer est de comparer combien vous auriez dû recevoir à la fin.

Pour vous donner un exemple, si vous envoyez 1 000 £ vers les États-Unis, les fournisseurs de transferts vous offriront des montants en dollars très variables - c'est encore plus flagrant si vous les comparez au taux réel disponible sur Google.

La banque ou l'entreprise de changeFrais d'envoi pour 1 000 GBP vers des USD*
Barclays1000,65 £ = 1233,00 $
HSBC1000,45 £ = 1237,00 $
NatWest1000,16 £ = 1246,00 $
PayPal1000,00 £ = 1260,29 $
La Poste (service de change de devises)1001,89 £ = 1270,00 $
Santander997,59 £ = 1240,00 $
Travelex (service de change de devises)998,89 £ = 1260,00 $
Google (le taux réel)1000 £ = 1298,40 $

Tous les frais ont été vus sur les sites Internet des fournisseur vers 08:30 UTC, le 19 mai 2017

Cela signifie qu'en utilisant une banque ou un fournisseur de service, l'envoi de 1000 £ vous coûtera entre 28 et 65 $, en fonction de qui vous choisissez. C'est beaucoup. Et ils ne vont pas vous le dire en avance.

Faites le tour. Parcourez différents sites. Ne vous faites pas arnaquer. Effectuez des comparaisons et vérifier combien vous payerez en réalité le fournisseur de service. Il y a de nombreux fournisseurs qui peuvent vous offrir des offres plus avantageuses et plus justes.

TransferWise est la nouvelle méthode intelligente d'envoyer de l'argent à l'étranger.

En savoir plus

Astuces, nouveautés et mises à jour pour votre pays