Créer une entreprise aux États-Unis : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

TransferWise content team
04.03.19
À lire en 5 min

Vous rêvez d’ouvrir une boulangerie française à Las Vegas ? Un commerce de fleur à Los Angeles ? Quel que soit le type d’activité, il y a de nombreuses formalités à effectuer. Dans cet article, nous vous donnerons un rapide aperçu sur la création d’entreprise outre-Atlantique.

Si vous faites du commerce à l’international, sachez que dans les établissements traditionnels, les virements vers l’étranger sont surtaxés via le taux de change.

Dès lors, le compte multi-devises de TransferWise est une bonne alternative : il vous permettra d’envoyer de l’argent au taux du marché et surtout de conserver un solde dans plus de 40 monnaies différentes.

Quels sont les types de visas délivrés pour affaires ?

Il y a 2 types principaux de visas pour les entrepreneurs. Pour les obtenir, adressez-vous au consulat ou à l’ambassade des États-Unis dans votre pays.

  • Visa E-1 (2 ans renouvelables indéfiniment) : votre entreprise doit faire au moins 51 % de son commerce avec la France. Vous devez aussi occuper un poste de direction ou faire état d’une compétence spécialisée.

  • Visa E-2 (2 ans renouvelables indéfiniment) : vous devez faire un investissement substantiel pour y avoir accès. Aucun seuil n’est toutefois mentionné. De plus, au moins 50 % des parts de l’entreprise doivent être détenues par des gens de votre nationalité.

Quels sont les différents statuts juridiques que l’on peut choisir pour son entreprise ?

Liste des structures juridiques

Il existe plus d’une quinzaine de structures différentes aux États-Unis. Parmi les statuts les plus répandus, il y a :

  • Entreprise individuelle (Sole Proprietorship) : équivalent américain de l’autoentreprise. Réservé aux personnes qui opèrent seules, ainsi qu’aux couples mariés. Le régime fiscal est plus intéressant que celui des autres structures.
  • Société à Responsabilité Limitée (Limited Liability Partnership) : plusieurs personnes ou entités s’associent via un contrat écrit détaillant la répartition des profits et des pertes.
  • Corporation : entité ayant des droits et des privilèges au-delà des individus qui la forment. Un tel statut offre des avantages fiscaux, mais les formalités administratives sont relativement lourdes.
  • Société en nom collectif (General Partnership) : association de personnes apportant du capital, des compétences ou de la main-d’œuvre à l’entreprise. Tous les associés partagent les bénéfices et les pertes.

Comment choisir le bon statut ?

Le choix du statut légal de votre entreprise dépend des paramètres suivants :

  • Type d’activité : pour un commerce de proximité où vous opérez seul, une entreprise individuelle suffit. Par contre, dès que vous souhaitez employer quelqu’un, vous devrez passer en LLC.
  • Financement : une LLC coûte plus cher à établir qu’une entreprise individuelle. Toutefois, à l’aide de cette dernière, vous aurez du mal à obtenir un prêt de la banque.
  • Nombre d’associés : Si vous vous associez avec des personnes qui font exactement la même chose que vous, pensez à monter une société en nom collectif. Si chacun doit occuper un poste différent (direction, management, opérations…), alors vous devrez passer par une LLC.
  • Présence (ou non) d’actionnaires : dans ce cas, une corporation est à privilégier.

Comment enregistrer son entreprise aux USA ?

La marche à suivre pour créer une entreprise aux États-Unis est assez complexe. Elle dépend de votre statut de résidence et du type de société que vous souhaitez créer.

Pour les entreprises individuelles, vous devrez commencer par obtenir un numéro EIN (Employer Identification Number). Si vous opérez sous un nom qui n’est pas le vôtre, vous devrez enregistrer le nom de l’entreprise au niveau municipal. Ensuite, vous devrez obtenir le permis attenant à votre activité. La plupart d’entre eux sont délivrés par l’état dont vous dépendez. Pour certaines activités comme la pêche ou l’agriculture, il faut faire les démarches au niveau fédéral.

Si vous êtes résident aux États-Unis et que vous cherchez à créer une LLC, la démarche est la suivante :

  1. Choisissez un statut légal et l’état dans lequel vous allez vous installer
  2. Remplissez les documents de constitution
  3. Obtenez un numéro EIN auprès de l’administration fédérale
  4. Ouvrez un compte en banque

Si vous n’êtes pas résident américain, voici ce qu’il faut faire :

  1. Procurez-vous les documents nécessaires (voir la liste ici)
  2. Enregistrez votre entreprise au niveau fédéral, étatique et local
  3. Payez les droits d’enregistrement

Veuillez noter que les procédures énoncées ci-dessus sont extrêmement simplifiées. Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de l’administration de l’état où vous souhaitez vous établir.

Quelles sont mes obligations une fois que l’entreprise est créée ?

Si les obligations dépendent du type de statut que vous avez, tous les professionnels doivent s’acquitter des différents impôts et charges auxquels ils sont soumis. Vérifiez auprès de l’administration de votre état et de votre municipalité pour avoir le détail de vos obligations fiscales.

De plus, n’oubliez pas que les exigences peuvent être différentes au niveau national, étatique ou local. Assurez-vous que vous êtes en règle avec les différentes législations.

Liste des organismes proposant une aide à la création d’entreprise

La SBA (Small Business Administration) est le point d’entrée incontournable pour créer son entreprise aux USA. Elle peut vous aider à la rédaction d’un business plan, au lancement de votre affaire, mais aussi à la gestion quotidienne de votre entreprise.

Le site de l’ambassade des États-Unis dans votre pays peut aussi vous fournir de précieuses informations sur la création d’entreprise et sur les conditions d’obtention des différents visas.

Si vous hésitez quant au type de structure, prenez conseil auprès d’un avocat d’affaires spécialiste des États-Unis. Il pourra aussi vous aider à constituer votre dossier pour le Visa.

Enfin, si vous cherchez des informations générales sur le climat des affaires et l’investissement aux États-Unis, rendez-vous sur le site selectusa.gov.

Comment financer son projet professionnel ?

Trouver les financements

Si vous avez une LLC, il existe différents moyens de financer vos activités : joint-venture (association avec une autre entreprise qui a besoin de vos services), fonds d’investissement ou investisseurs privés. Pour attirer les investisseurs, vous devrez avoir de l’expérience et surtout un business plan très solide.

Sachez qu’aux États-Unis, il est très rare de se tourner vers les banques pour obtenir des capitaux. La raison est simple : elles ne prêtent jamais aux entreprises qui débutent.

Ouvrir un compte professionnel aux États-Unis

Pour acquérir un compte bancaire aux USA, vous devrez fournir les documents d’identification de votre entreprise, une copie de votre pièce d’identité (ainsi que celle des autres directeurs), mais aussi votre permis et numéro EIN.

Compte multi-devises TransferWise pour les professionnels

Votre entreprise fait du commerce à l’étranger ? Sachez que les banques américaines surtaxent les transactions en devises. Pour éviter de payer des frais, tournez-vous vers un compte multi-devises.

Celui de TransferWise vous permet d’envoyer de l’argent au taux réel du marché, en ne payant que des frais de conversion (moins de 1 % sur les devises les plus courantes). En plus, vous obtiendrez un numéro de compte et de routage américain si bien que vous pourrez aussi recevoir de l’argent depuis l’étranger sans frais. En termes de flexibilité, vous serez largement gagnant.


Cette publication est seulement fournie à titre d'information et n'est pas destinée à couvrir l’intégralité des sujets traités. Il ne s'agit pas de conseils. Nous vous invitons à obtenir l'avis préalable d'un professionnel ou d'un spécialiste avant de prendre toute décision sur la base du contenu de cette publication. Les informations contenues dans cette publication ne constituent pas un conseil juridique, fiscal ou professionnel de la part de TransferWise Limited ou de ses sociétés affiliées. Des résultats observés par le passé ne garantissent pas de résultats semblables par la suite. Nous ne donnons aucune déclaration, garantie, directe ou implicite, que le contenu de la publication est exact, complet ou à jour.

TransferWise est la nouvelle méthode intelligente d'envoyer de l'argent à l'étranger.

En savoir plus

Astuces, nouveautés et mises à jour pour votre pays