Créer son entreprise en Espagne : tout ce que vous devez savoir pour vous lancer !

TransferWise content team
28.02.19
À lire en 7 min

C'est décidé, vous vous lancez : vous avez décidé de créer votre entreprise en Espagne. Si l'aventure entrepreneuriale vous réserve bien des surprises, certains aspects de la création de société en Espagne méritent d'être étudiés en amont pour optimiser vos chances de réussite.

Votre maîtrise de la langue espagnole et des codes culturels hispaniques, mais aussi les autorisations légales sont autant de clés pour lancer, puis développer votre entreprise sur le territoire espagnol.

C'est pourquoi nous avons décidé de vous accompagner : découvrez tous nos conseils pratiques pour créer votre société en Espagne. Pour vous aider dans ces démarches, TransferWise permet également aux professionnels la création d’un compte multi-devises, pour vous faire économiser lors de transactions entre différentes devises. Découvrez dans cet article tous les avantages de créer son entreprise en Espagne.

Espagne : quels programmes d'immigration pour faire des affaires ?

Vous avez l'intention de créer une entreprise en Espagne tout en continuant de résider dans votre pays ? La création, puis la gestion de votre société vous amèneront à effectuer des trajets réguliers entre votre pays d’origine et l'Espagne. Or, ces séjours à l'étranger devront faire l'objet d'une demande de visa : mais pour quel programme d'immigration opter ?

Dans l'Union européenne, le visa de type C, ou visa de court séjour, vous permet de résider jusqu'à 3 mois dans un pays étranger pour des motifs familiaux, touristiques et même professionnels.

Pour l'obtenir, il vous suffira d'effectuer votre demande auprès des autorités consulaires espagnoles (consulat, ambassade espagnole installée chez vous) et de fournir les pièces justificatives obligatoires (documents d'identité, justificatifs sur vos moyens d'existence). Il n'est toutefois pas obligatoire si vous disposez déjà d'une nationalité européenne.

En plus de votre visa de court séjour, vous devrez vous munir d'un numéro d'identification pour étranger (NIE) pour exercer votre activité professionnelle en Espagne. Ce numéro vous sera indispensable pour créer votre société, mais aussi pour démarcher les banques espagnoles ou encore investir dans des locaux ou des bureaux.

Quelles sont les structures juridiques disponibles pour créer une société en Espagne ?

L'une des premières questions à se poser avant de créer une entreprise en Espagne réside dans le choix de la structure juridique. Sur le sol espagnol, vous pourrez opter pour trois types de structures principales : la SARL (sociedad limitada)sociedad anónima)

La SARL (sociedad limitada)

Particulièrement flexible, la structure de la SARL espagnole présente des similitudes évidentes avec la SARL française. En optant pour ce statut, votre responsabilité se limitera au capital de l'entreprise, qui pourra compter un nombre illimité d'actionnaires. Pour monter votre SARL en Espagne, il vous faudra enfin constituer un capital minimum de 3 000 €.

La société anonyme (sociedad anónima)

Là encore, le modèle de la société anonyme espagnole ressemble fortement à la structure française du même nom. Il se révélera toutefois plus contraignant que la SARL, puisque la constitution d'une société anonyme en Espagne exige la mobilisation d'un capital important, à hauteur de 60 000 €.

Le statut de travailleur autonome

Le statut de travailleur autonome répond à des besoins différents qu'une SARL ou qu'une société anonyme. Ce statut vous permettra d'exercer une activité indépendante, en qualité de consultant ou de travailleur freelance, pour des clients espagnols.

Il pourra notamment vous aider à lancer votre activité en Espagne ou à tester une idée sur un nouveau marché, tout en bénéficiant de formalités plus souples et de cotisations sociales réduites, avant d'opter pour l'une des deux structures juridiques évoquées plus haut.

Création d'entreprise en Espagne : comment choisir votre structure juridique ?

Le choix de la structure juridique de votre société espagnole devra reposer sur plusieurs facteurs, qu'il vous faudra étudier avec attention. Tout d'abord, interrogez-vous sur l'envergure de l'activité que vous considérez, et sur la taille de l'entreprise que vous souhaitez créer : êtes-vous seul à entreprendre, ou vous lancez-vous dans l'aventure avec des associés ? Prévoyez-vous d'embaucher des salariés à court, moyen ou long terme ?

Vous devrez également tenir compte de vos ressources financières pour sélectionner la structure la plus adaptée. La constitution d'un capital de 60 000 € (pour une société anonyme) ou de 3 000 € (pour une SARL) pourra vous obliger à faire appel à des sources de financement variées : n'oubliez pas de les prendre en considération au moment de constituer juridiquement votre société en Espagne.

Espagne : comment enregistrer votre entreprise ?

Pour enregistrer l'existence légale de votre entreprise en Espagne, vous devrez respecter plusieurs étapes obligatoires, à commencer par l'obtention de votre numéro d'identification pour étranger (NIE). Vous devrez également disposer d'un numéro de sécurité sociale pour effectuer les démarches suivantes.

Une fois que vous serez muni de votre numéro NIE et de votre numéro de sécurité sociale, vous devrez vous tourner vers le Registre central du commerce, ou Registro mercantil central, pour enregistrer la raison sociale de votre entreprise.

L'étape suivante vous mènera auprès de l'administration fiscale espagnole, auprès de laquelle vous devrez effectuer une demande de numéro CIF (código de identificación fiscal)

Enfin, il vous faudra ouvrir un compte bancaire au sein d'une banque espagnole pour y déposer le montant du capital de votre société. Vous devrez également faire rédiger ses statuts, avant de les faire valider par un notaire établi en Espagne.

Espagne : peut-on enregistrer une entreprise sans être résident ?

Pour créer votre entreprise en Espagne, inutile de préparer votre expatriation : vous pouvez tout à fait diriger votre société depuis chez vous, à condition de respecter certaines règles. Votre entreprise devra ainsi disposer une présence physique sur le sol espagnol, qu'il s'agisse de locaux commerciaux ou même d'un appartement.

Les espaces de co-working font également partie des options qui s'offrent à vous si vous souhaitez créer votre entreprise en Espagne et vivre dans votre pays d’origine. Par ailleurs, vous devrez employer un salarié minimum sur le sol espagnol pour créer votre entreprise en Espagne sans être résident.

Espagne : quelles obligations après avoir créé votre entreprise ?

Que vous soyez résident espagnol ou non, la constitution d'une société en Espagne vous oblige à respecter certaines règles comptables et fiscales pour exercer votre activité en toute légalité. Vous devrez ainsi établir vos déclarations fiscales trimestrielles, avant de les déposer auprès des autorités fiscales concernées.

Vous devrez également tenir des livres comptables, que vous présenterez au registre du commerce concerné à raison d'une fois par an. Attention : ces obligations fiscales et comptables restent valables quel que soit votre chiffre d'affaires. En absence de bénéfices, vous devrez tout de même tenir vos livres comptables et déposer vos déclarations fiscales auprès des administrations concernées.

Espagne : quelques organismes pour vous accompagner dans vos démarches de création d'entreprise

Plusieurs organismes et ressources, physiques ou digitales, pourront vous accompagner tout au long de votre création d'entreprise en Espagne. Vous pourrez ainsi commencer par consulter le site officiel du CIRCE, un organisme qui centralise toutes les informations dont vous aurez besoin pour créer votre business en Espagne.

Le site vous permet d'entamer vos démarches de création en ligne, mais aussi de localiser les bureaux physiques auprès desquels vous pourrez recevoir des conseils personnalisés.

Si vous préparez la création de votre entreprise espagnole en France, vous pourrez également vous tourner vers la chambre de commerce et d'industrie (CCI) la plus proche de chez vous.

Ses conseillers sauront vous renseigner sur les formalités administratives qui vous attendent, ou vous diriger vers les interlocuteurs les plus adaptés à votre projet. Enfin, n'hésitez pas à faire appel au Comité national des conseillers du commerce extérieur de la France (CNCCEF), qui accompagne le développement des entreprises françaises à l'étranger.

Création d'entreprise en Espagne : comment financer votre projet ?

Lors de la création d'une entreprise, la question du financement se pose généralement dès les premières étapes. Nécessaires à la constitution du capital, mais aussi au lancement de l'activité et/ou de la production, ces sources de financement peuvent être variées. Vous devrez d'abord vous interroger sur vos ressources personnelles : l'auto-financement s'avère souvent indispensable au cours des premiers mois d'activité.

Vous pourrez également vous tourner vers des banques espagnoles, qui n'hésiteront pas à vous octroyer un crédit si vous respectez deux conditions principales : des ressources personnelles suffisantes, ainsi qu'un solide dossier de présentation.

Enfin, des investisseurs privés comme publics proposent des prêts spécifiques aux entrepreneurs, par le biais d'organismes spécialisés. Là encore, il vous faudra toutefois vous munir d'un business plan cohérent et savoir le vendre à des investisseurs potentiels.

D'une façon générale, l'Espagne tend à encourager le développement de son activité économique par l'investissement. Les conditions d'obtention d'un prêt bancaire ou d'un financement spécifique sont donc plutôt favorables aux entrepreneurs qui souhaitent se lancer sur le sol espagnol.

Espagne : comment ouvrir un compte en banque professionnel ?

La constitution d'une société en Espagne suppose d'ouvrir un compte bancaire dédié. Mais comment vous y prendre ? En réalité, c'est très simple : il vous suffit de vous munir de certaines pièces justificatives (documents d'identité, certificat de non-résidence, justificatif de domicile) avant de vous présenter auprès de la banque espagnole de votre choix.

Le montant du dépôt initial est généralement bas, et les démarches particulièrement rapides. En revanche, vous devrez obligatoirement vous déplacer jusqu'en Espagne pour ouvrir votre compte : les banques espagnoles ne permettent pas d'effectuer les démarches en ligne ou à distance.

Le compte professionnel multi-devises TransferWise : une alternative avantageuse

Vous avez l'intention de créer votre société en Espagne, et vous souhaitez simplifier l'ensemble de vos opérations bancaires ? La plateforme TransferWise s'adresse aussi aux professionnels et aux entrepreneurs.

En effet, l'ouverture d'un compte multi-devises TransferWise pourra s'avérer particulièrement pratique pour administrer l'activité commerciale de votre entreprise espagnole depuis l'étranger. En vous dotant de coordonnées bancaires internationales, ce compte vous permettra d'effectuer des paiements, mais aussi d'en recevoir où que vous soyez.

TransferWise n'applique que le taux réel du marché, et vous évite ainsi les frais cachés et les commissions traditionnellement appliqués le plus souvent par les banques. Cette plateforme indépendante vous permet également de transférer des fonds vers votre compte bancaire classique, sans frais supplémentaires.

Enfin, vous disposerez d'une carte multi-devises Mastercard pour régler vos dépenses lorsque vous vous déplacez jusqu'en Espagne. Envie d'en savoir plus sur la solution Business de TransferWise ? Notre support vous répond et vous accompagne pour ouvrir votre compte multi-devises en quelques clics !


Cette publication est seulement fournie à titre d'information et n'est pas destinée à couvrir l’intégralité des sujets traités. Il ne s'agit pas de conseils. Nous vous invitons à obtenir l'avis préalable d'un professionnel ou d'un spécialiste avant de prendre toute décision sur la base du contenu de cette publication. Les informations contenues dans cette publication ne constituent pas un conseil juridique, fiscal ou professionnel de la part de TransferWise Limited ou de ses sociétés affiliées. Des résultats observés par le passé ne garantissent pas de résultats semblables par la suite. Nous ne donnons aucune déclaration, garantie, directe ou implicite, que le contenu de la publication est exact, complet ou à jour.

TransferWise est la nouvelle méthode intelligente d'envoyer de l'argent à l'étranger.

En savoir plus

Astuces, nouveautés et mises à jour pour votre pays