Les meilleurs moyens de paiements pour acheter une maison en Suisse

TransferWise
22.10.19
À lire en 5 min

Climat, fiscalité, qualité de vie, travail : les raisons qui poussent les Français à acheter une maison en Suisse sont nombreuses.

Toutefois, aussi attractive soit-elle, l’acquisition est loin d’être simple. Non seulement les prix peuvent être très élevés, mais vous devrez obtenir l’aval de l’administration pour avoir le droit de signer l’acte de vente.

Autre point à résoudre : la question du paiement. Vous devrez nécessairement envoyer de l’argent depuis votre compte vers la Suisse. Le virement vous reviendra cher si vous le faites via votre banque en raison notamment de la majoration du taux de change et de nombreux frais annexes.

Pour les transferts internationaux, pensez à TransferWise : vous profiterez du taux réel pour toutes vos opérations en devises, ce qui fera considérablement baisser le prix de la transaction.

Acheter une maison en Suisse : combien ça coûte ?

Prix de l’immobilier en Suisse

Le prix de l’immobilier en Suisse est très hétérogène. En bordure des lacs Léman, de Zürich et de Zoug, les prix atteignent des records. À moins d’avoir de très gros moyens, il est impossible d’acheter un logement dans ces endroits. Par contre, dès que l’on se dirige vers les zones rurales, les prix chutent de près de 50 %.

Le prix moyen d’une maison se situe autour des 1,2 million de francs suisses. Dans la région de Berne, le prix est inférieur à la moyenne nationale, tandis qu’à Genève, il s’établit à environ 1,6 million de francs suisses¹.

Toutefois, selon une étude menée par la banque Raifaisen, il existe plusieurs zones dans le pays où plus de 90% des maisons à la vente affichent un prix inférieur à 1 million. C’est le cas notamment de la région d’Emmenthal².

Pour les appartements, la tendance est la même. Dans le canton de Zürich, un bien de ce type coûtait un peu plus de 1,3 million de francs suisses en 2017 selon le Credit Suisse. Dans le canton de Fribourg, le prix était légèrement supérieur à 600 000 francs suisses³.

Frais à prévoir pour un achat de maison en Suisse

La Suisse étant un pays fédéral, la nature des frais d’acquisition varie selon les cantons. On peut toutefois en dégager 3 types :

  • Droits de mutation : on les appelle aussi « frais d’achat ». Certains cantons (Zoug, Argovie et Zürich) en sont exemptés, tandis que d’autres ont choisi de le limiter.
  • Inscription au registre foncier : le prix varie selon les cantons.
  • Frais de notaire : liés à l’établissement du contrat de vente.

Financer un achat immobilier en Suisse

Sources de financement

Pour acheter un logement en Suisse, vous avez 2 possibilités : comptant ou à crédit. Dans le premier cas, vous n’aurez aucun souci.

L’achat à crédit est plus compliqué. Pour obtenir un prêt dans une banque suisse, vous devrez apporter au minimum 20 % du prix de la maison en fonds propre. Seule la moitié de cette somme doit provenir de votre épargne et de votre retraite complémentaire.

Mais ce n’est pas tout : les mensualités de votre prêt ne peuvent pas dépasser 1/3 de votre salaire mensuel.

Utiliser votre banque pour acheter un appartement en Suisse

L’accès au crédit dans les banques suisses étant compliqué, tournez-vous vers votre banque. Cette dernière vous connaît : elle aura moins de mal à vérifier votre historique de crédit.

L’obtention d’un prêt immobilier est fonction de différents paramètres :

  • Nature du contrat de travail
  • Apport personnel
  • Taux d’endettement : quel pourcentage de vos rentrées d’argent le crédit représente-t-il ?
  • Âge du souscripteur : en Suisse le logement doit être remboursé aux deux tiers avant le 65e anniversaire de la personne ayant contracté le crédit.
  • Taux et durée du prêt
  • Présence d’autres crédits non remboursés

Utilisez TransferWise pour envoyer des euros vers un compte en CHF

Si TransferWise ne propose pas de compte multi-devises en CHF, il permet tout de même de faire des virements vers un compte en francs suisses depuis la France.

Le gros avantage par rapport à une banque est que vous profiterez du taux réel du marché sur la conversion et non un cours majoré comme c’est le cas en général.

Le prix brut de la transaction (hors change) sera aussi bien plus bas qu’avec une banque classique. Sur TransferWise, vous paierez une commission moindre.

Comment acheter en Suisse pour un français ?

Démarches administratives pour acheter en Suisse pour un Français

Si vous ne résidez pas en Suisse, l’achat d’une résidence principale ou secondaire est très compliqué. Le pays a mis en place différentes mesures afin d’éviter la mainmise des acheteurs étrangers sur le pays.

L’acquisition d’une résidence principale pour un non-résident est régie par la LFAIE, la « Loi Fédérale sur l’Acquisition d’Immeubles par des personnes à l’Étranger ». Elle ne pourra se faire que si l’administration cantonale vous délivre une autorisation.

La « Lex Koller » (autre nom de la LFAIE) régit aussi l’achat des résidences secondaires. Si vous n’habitez pas en Suisse, l’autorisation cantonale pourra vous être délivrée si vous répondez aux critères suivants⁴ :

  • Apport minimal de 20 %
  • Vous devrez entretenir des « relations extrêmement étroites et dignes d’être protégée » avec la Suisse.
  • Concernant le bien : surface habitable < 200 m2 et terrain < 1 000 m2. Usage privatif.
  • Interdiction de revendre le bien dans les 5 années suivant l’acquisition (sauf cas de force majeure).

Le lieu d’acquisition est régi par la « Lex Weber ». Les communes ne peuvent pas avoir plus de 20 % de résidences secondaires au sein de leur territoire. Certaines zones seront donc inaccessibles.

Attention : ce n’est pas parce que vous répondez à tous ces critères que l’administration cantonale vous délivrera l’autorisation.

Chercher une maison avec un agent immobilier en Suisse

L’aide d’un agent immobilier est cruciale pour mener à bien l’achat de votre bien immobilier. Premièrement, il saura vous trouver un bien qui corresponde à votre budget dans une zone où vous avez le droit d’acheter.

Ensuite, il pourra vous aider à remplir les formalités de transaction, notamment en ce qui concerne l’établissement du contrat de vente et l’inscription au registre.

Faire une offre pour acheter une maison en Suisse

Avant de formuler une offre, prenez le temps de vérifier le prix moyen des logements de même type dans la zone où vous achetez. Ensuite, comparez-le au prix qui est demandé.

Plus le bien sera ancien et plus votre marge de manœuvre sera importante, sauf s’il y a beaucoup de concurrence.

Petit conseil : si le vendeur ne communique pas de prix, ne vous embêtez pas à faire une offre. En général, il privilégiera celle qui sera la plus élevée. Ce qui explique que dans certains cas, les logements soient vendus à un prix totalement déconnecté de leur valeur marchande.

Le paiement d’un bien immobilier en Suisse est simple, mais revient cher. L’envoi d’un paiement en devises occasionnera des frais, dont certains ne vous seront pas annoncés clairement.

Pour éviter de payer trop cher, il existe une alternative : faire ses envois via une plateforme de paiement du type TransferWise. Les tarifs sont transparents et surtout bien plus avantageux que ceux pratiqués le plus souvent par les établissements traditionnels grâce à l’utilisation du taux réel.


Sources :

  1. Site Web Hausinfo
  2. Site Internet Raiffeisen
  3. Site Web Crédit Suisse
  4. Site Web Hausinfo
    Vérifiées pour la dernière fois le 22 octobre 2019.

TransferWise est la nouvelle méthode intelligente d'envoyer de l'argent à l'étranger.

En savoir plus

Astuces, nouveautés et mises à jour pour votre pays